Santé

COMMENT PREPARER SA PEAU AU SOLEIL

Le printemps est là avec ses premiers rayons de soleil. C’est le moment idéal pour préparer progressivement sa peau aux longues expositions de l’été. D’un point de vue santé, le soleil est souvent décrié par la presse comme accélérateur du vieillissement de la peau et provocateur de cancer de la peau. La solution des médecins est soit de le fuir, soit de nous envelopper d’une épaisse couche de crème solaire. Or, les chercheurs découvre depuis ces dernières années que le soleil prévient et soigne les maladies, notamment grâce à son apport en vitamine D, à condition d’en faire bon usage bien sûr. Voici mes astuces pour profiter des bienfaits du soleil sans se mettre en danger.

JE M’EXPOSE PROGRESSIVEMENT AU SOLEIL

Dès l’arrivée d’une journée ensoleillée, nous avons tous tendance à vouloir en profiter au maximum, à enfiler un short et à nous dorer la pilule plusieurs heures, ce qui est l’erreur n°1 pour s’abimer la peau. Il est nécessaire de commencer par de courtes expositions pour habituer progressivement notre peau au soleil. Elle s’épaissira au fur à et mesure et nous supporterons beaucoup mieux de plus intenses expositions. Afin d’éviter les rides ou les taches brunes due à l’excès de soleil, Il existe une astuce simple pour connaitre la quantité de soleil dont nous avons besoin : le rougissement. Dès que la peau rougit, cela signifie qu’il faut s’arrêter au risque de prendre un coup de soleil, et que la peau a suffisamment produit de vitamine D. Evitez également de vous exposer au soleil entre 12h et 15h, là où la quantité d’UV délivrée est maximale.

JE N’APPLIQUE DE LA CREME SOLAIRE QU’AUX ENDROITS STRATEGIQUES 

Vous le saviez peut-être déjà, le soleil émet des rayons ultra-violets – UVA, UVB et UVC. Seuls les UVC sont filtrés par la couche d’ozone. Les UVA et UVB quant à eux nous arrive directement sur la peau, qui sous leur action, libère des radicaux libres qui peuvent endommager le collagène et l’élastine de la peau. Voilà pourquoi les autorités nous rappellent l’importance de se tartiner partout de crème solaire.

Or, bien souvent les crèmes solaires sont composés de substances douteuses, comme le dioxyde de titane, soupçonnées de perturber notre système endocrinien, et d’être cancérigène. Deuxièmement, elle pollue gravement nos mers et océans, empoisonnant nos amis marins qui arrivent dans les assiettes de certains d’entre nous.  Si vous aimez le snorkelling et la plongée, sachez qu’elle est une des premières responsable de la destruction du corail. Troisièmement, elles bloquent la production de vitamine D. Or la vitamine D est rarement apportée par l’alimentation et 40% des Européens présentent un déficit sévère.

L’idéal est de fabriquer sa crème solaire maison (ici) et de l’appliquer aux endroits stratégiques, à savoir les parties régulièrement exposées : le visage, le cou, le décolleté et les mains.

J’UTILISE UNE POUDRE MINERALE POUR MON VISAGE

La poudre minérale s’avère être un complément intéressant pour protéger mon visage du soleil et en plus il est bon pour l’acné car contient de l’oxyde de zinc. Les minéraux vont agir comme un voile qui recouvre la peau et vont réfléchir les UVA/UVB. En plus de ça, le maquillage minéral n’étouffe pas la peau et n’est pas asséchante. Elle est très facile à porter car donne un teint unifié et naturel.

Attention, beaucoup de marque commercialisent des poudres dites minérales mais une vraie poudre minérale non comédogène qui protège votre peau doit contenir du zinc mais ne doit pas contenir de talc, de poudre de riz ou encore du Bismuth oxychloride. Les marques 100% minérales que j’ai pu dénicher sont Lily Lolo, Alima Pure, Inika, Erth Mineral ou Every Minerals.

JE MANGE BEAUCOUP DE FRUITS ET LEGUMES DE SAISON 

Si nous nous exposons correctement au soleil, nos mécanismes de protection naturels de la peau parviennent à neutraliser les radicaux libres responsables du vieillissement cutané. Le meilleur moyen d’aider ce mécanisme naturel est de bien s’alimenter.

La meilleure alimentation est celle des fruits et légumes, qui sont riches en antioxydants. Ces derniers sont les ennemis des radicaux libres et ne peuvent être apportés que par l’alimentation. Il existe une quantité d’antioxydants différents dans les fruits et légumes, je ne vais pas rentrer dans les détails mais les fruits et légumes de saison sont souvent les meilleurs.

Voici une petite compilation des fruits et légumes pour le soleil :

Les aliments riches en caroténoïde (lycopène, bêta-carotène, lutéine) :

  • Tomate,
  • pastèque,
  • pamplemousse,
  • papaye
  • Patate douce,
  • carotte,
  • persil,
  • épinard,
  • mangue

Les aliments riches en polyphénols (flavonoïdes et anthocyanes) :

  • Fraise
  • Artichaut,
  • Persil,
  • Choux de Bruxelles,
  • litchi,
  • raisins,
  • abricot,
  • pomme,
  • datte,
  • cerise,
  • figue,

Les aliments riches en Oméga 3 et vitamine E :

  • Huile de colza, huile d’olive, huile de germe de blé
  • Avocat
  • Amandes, noisettes, graines de tournesols

Le super antioxydant : l’Astaxantine

L’Astaxanthine est un caroténoïde présent dans plusieurs algues et plancton qui a démontré des capacités supérieures à celles de la vitamine E, de la bêta-carotène, du lycopène et de la vitamine C pour intercepter des radicaux libres. Elle est naturellement apportée par les produits de mer comme le saumon, les crevettes, le homard par exemple. Les végétariens peuvent se supplémenter entre 4 à 8g par jour s’ils le souhaitent.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply