Interview Santé Témoignages

Les secrets santé et performance des Champions du monde de Raid Mimi & Jacky

Mimi et jacky boisset champions du monde raid iron man regenere frugivore

” Le raid aventure est une discipline très complexe car il y a l’aspect performance sportive mais surtout le travail d’équipe. Il faut comprendre que pendant 6-8 jours on ne dort pas, on se déplace en vélo, à pied, à kayak… à travers des pays tropicaux, désertiques, continentaux en hiver ou en été dans des montagnes, la mangrove… Je pense sincèrement que lorsque l’on est passionné et que l’on s’investit à 200%, on réussit.”

Mimi et Jacky sont deux sportifs hors du commun ! Ils ont remporté deux fois le titre de Champions du monde de raid en 2011 et 2013. En grands compétiteurs, ils se lancent aujourd’hui dans de nouveaux challenges sportifs en participant au Xterra, Ironman ou encore les courses à obstacles.

A 38 ans, ils ont toujours une forme olympique et ne sont pas prêts de s’arrêter. Mais quels sont leurs secrets ? Si je vous les révélais, vous seriez probablement très surpris. En effet, ils font tomber tous les préjugés en matière de santé et de sport de haut niveau : ils ne mangent aucune protéine d’origine animale et ils ne prennent aucune sorte de complément vitaminé ou protéiné. Ils mangent 100% cru avec une très grande majorité de fruits frais et locaux, ils s’entretiennent aux jus de légumes, ils adoptent le brossage à sec chaque matin pour activer la circulation de la lymphe, ils utilisent l’énergie des huiles essentielles ou encore l’énergie de la Terre pour accroître leurs performances. Vous me croyez ?

Mimi & Jacky sont également très sensibles à la préservation de l’environnement. Ils vivent en autosuffisance dans une tiny house aux Canaries, avec panneaux solaires et éoliens, et ils entretiennent leurs jardins de permaculture. Cet élan a été la conséquence de nombreux voyages à travers le monde où ils se sont ouverts à d’autres cultures, d’autres façons de vivre qui les ont nourris et qui leur ont permis de remettre en question leurs modes de vie. Pour en savoir plus, j’ai interrogé ce magnifique duo sportif qui respire l’amour et la joie.

http://www.myriametjacky.com
Leur chaîne Youtube 

Bonjour Mimi et Jacky, pouvez-vous nous parler de votre alimentation ? Comment la définiriez-vous ?

On va dire que notre alimentation est très spéciale pour des « omnivores », on veut dire pour des personnes qui mangent classiquement mais si on regarde notre alimentation au travers d’une vision de santé holistique, elle n’a rien d’extraordinaire. Pour être plus explicite, on mange à 80% des fruits, à 20% des légumes et 100% crus. J’aime bien la définition de frugivore car on appartient au monde animal, on est une des espèces qui peuplent cette terre et non pas une espèce supérieure aux autres.

Pouvez-vous nous décrire une journée type dans votre quotidien alimentaire ?

Jacky :  Je commence ma prise alimentaire et hydrique après notre premier entraînement du matin donc vers vers 12-13h. J’aime laisser mon corps se reposer le plus longtemps possible et avec l’habitude je n’ai plus faim le matin. De plus c’est un bon moyen de réapprendre à mon corps les mécanismes de stockages et déstockages des nutriments en tout genre. Je commence par manger des fruits juteux jusqu’à plus faim. Mon deuxième repas sera après l’entraînement de l’après-midi, généralement je commence par un jus de légumes et ensuite je mange des fruits. Enfin en début de soirée je mange soit des fruits, si j’ai vraiment faim, soit un jus de légumes, si j’ai vraiment soif ou alors une assiette de légumes. En réalité c’est difficile de répondre à cette question puisque nous mangeons lorsque nous avons faim, nous ne nous mettons pas d’obligation de faire 1, 2 ou 3 repas par jour parce qu’il y a un éminent chercheur qui a dit que c’était cela la norme. Pour exemple, lors de notre jour de repos sans sport, parfois je ne mange rien du tout (je jeûne) et parfois je mange toute la journée. Il m’arrive aussi régulièrement de ne manger qu’une fois par jour quand je ne m’entraine pas et que je suis en déplacement.

Mimi : Cette question est très difficile à répondre non parce que je ne veux pas partager mes repas avec vous mais parce qu’il n’y a pas de règles. Je suis les grandes lignes de Jacky, mais comme nous connaissons de mieux en mieux notre corps, nous suivons notre ressenti et nos envies. Il n’y a plus de tabou sur le fait de ne pas manger les mêmes choses au même moment. En fait tout simplement car nous sommes différents, déjà Jacky est un homme et moi une femme mais aussi on a notre métabolisme et système hormonal qui vont fonctionner différemment en fonction de milliers de paramètres comme notre passé, la période de l’année, le lieu où l’on se trouve, notre entraînement, notre fatigue,… Mais pour vous donner quelques pistes, j’adore commencer mon 1er apport hydrique si j’ai soif par un grand verre de jus de citron, eau de mer et eau. J’adore après l’entraînement les fruits juteux là c’est la période des melons, pastèque. Je mange en général qu’un seul type de fruit par repas comme ça je sais vraiment quand mon corps n’a plus faim, car ça peut être mon fruit préféré mais quand je n’ai plus faim, je n’en veux plus tout simplement. Donc ça va être 15-20 bananes ou 2 papayes ou 2 melons ou 2kg mangues ou oranges bref en fonction d’où je suis…Puis le soir en général c’est un grand verre de jus vert !

jacky boisset jus de legume thierry casasnovas
Jacky carbure aux jus de légumes

“Nous ne sommes pas omnivores mais frugivores. Alors de revenir à un régime alimentaire adapté nous permet de retrouver nos pleines facultés. Un exemple similaire, tout le monde sait que si on met le mauvais carburant dans un engin et bien il reste sur place, ou les vaches qui sont herbivores quand on leur a donné des céréales avec de la viande et bien elles sont devenues folles.”

Comment expliquez-vous que pour vous cette alimentation soit la plus optimale en matière de sport et de santé ?

On ne se pose plus la question si cette alimentation est optimale pour nous car on a eu tellement d’effets bénéfiques à la suite de notre changement que nous ne pourrions pas revenir en arrière. Aujourd’ hui pour nous il est normal de manger comme ça. De plus notre corps s’est tellement habitué à cette nouvelle alimentation que nous ne sommes même plus attirés par la nourriture qui nous faisait rêver il y a 10 ans. En fait au début notre changement d’alimentation était dans un but de performance mais rapidement il est apparu que c’était dans un objectif de santé. Notre corps est toujours en phase de nettoyage, car 30 ans de nourriture non adaptée ne se balaye pas en 2 semaines, ni même en 2 mois, le côté positif c’est que des améliorations qui arrivent petit à petit, meilleure vision, digestion, olfaction, vitalité, récupération, idées plus claires… nos sens redeviennent plus aiguisés, ce qui est un vrai plaisir. Les explications sont simples même si la majorité des humains ne veulent pas l’entendre nous ne sommes pas omnivores mais frugivores. Alors de revenir à un régime alimentaire adapté nous permet de retrouver nos pleines facultés. Un exemple similaire, tout le monde sait que si on met le mauvais carburant dans un engin et bien il reste sur place, ou les vaches qui sont herbivores quand on leur a donné des céréales avec de la viande et bien elles sont devenues folles.

Ne faut-il pas avoir peur des carences avec une alimentation strictement végétale ?

C’est forcément la question qui revient en permanence et je réponds souvent de la sorte : “Nous sommes des animaux, pensez-vous que les animaux sauvages ont des carences ?” Non bien sûr, s’il mange l’alimentation qui lui est physiologiquement destinée. Comme nous sommes de la famille des frugivores et que je mange comme la nature a prévu pour mon espèce, je ne crains pas les carences. Par contre, je vous retourne la question, pensez vous que la nature est prévue de faire brûler les vitamines, coaguler les protéines, d’incorporiez des molécules chimiques inassimilables dans notre organisme : oui là je veux bien entendre la question où en sont vos carences ? Donc non nous n’avons pas peur des carences ;).

Comment décrivez-vous les bienfaits de cette alimentation sur vous ?

C’est notre pratique sportive qui nous a amené à découvrir l’alimentation supérieure pour l’humain. Cette alimentation qui remet tout ce que notre société nous inculque, c’est alimentation qui est au plus simple au plus proche de la nature. Nous avons donc testé et nous avons constaté que notre récupération devenait plus rapide, nous n’avions plus de crampes, plus de tendinites ou les bobos du sportif, nos allergies disparaissaient, mon asthme disparaissait, nous pouvions enchaîner plus de compétitions que nos adversaires en gardant notre meilleure niveau, bref la liste des points positifs fut longues comme le bras, parfois déroutante tant le résultat était supérieur à la prévision. Mais cela ne se comprend que lorsqu’on l’expérimente.

Comment en êtes-vous arrivés à découvrir l’alimentation vivante et à vous nourrir de cette manière ?

Comme je le disais plus haut, nous étions au plus haut niveau dans notre sport, le raid aventure expédition, 7 jours et nuits non stop à courir, rouler, ramer dans toutes les conditions climatiques avec seulement 1h de sommeil par nuit. Oui oui un sport très extrême et exigent pour le corps. Nous cherchions en permanence du matériel plus performant, des modèles d’entraînement plus pointus, de la préparation mentale jusqu’au jour où nous avons constaté que notre point faible en course était notre système digestif. Il arrivait toujours un moment ou notre estomac nous brulait, nous ne pouvions plus absorber aucun aliments, notre digestion devenais bloquée. Nous avons donc émis l’hypothèse que l’équipe qui pourrait courir sans avoir de problème digestif serait forcément l’équipe vainqueur. Nous avons cherché, nous nous sommes renseignés, nous avons rencontré des personnes dans le monde entier et notre conclusion fut que l’alimentation vivante et vegan était la solution. Après notre propre expérimentation et les premier effet bénéfique très rapide, nous nous sommes lancés a corps perdus pour nous former dans cette nouvelle alimentation qui fut accompagnée par un bouleversement complet de nos habitudes de vie, nous avons compris que notre corps pour être en santé devait être regardé dans son ensemble et pas seulement sous le point de vue de l’alimentation mais aussi de la respiration, de l’énergie, de l’hydratation …

Myriam Boisset huile essentielle nelly grosjean biossentiel
Mimi adore utiliser les huiles essentielles pour se vitaliser et soigner les bobos sportifs

“nous avons constaté que notre récupération devenait plus rapide, nous n’avions plus de crampes, plus de tendinites ou les bobos du sportif, nos allergies disparaissaient, mon asthme disparaissait, nous pouvions enchaîner plus de compétitions que nos adversaires en gardant notre meilleure niveau. bref la liste des points positifs fut longues comme le bras, parfois déroutante tant le résultat était supérieur à la prévision.”

Pouvez-vous nous parler de vos voyages et de ce qu’ils vous ont apporté ?

Le fait de voyager dans des pays qui ont des cultures et des façons de vivre vraiment différentes aux nôtre nous a ouvert les yeux et l’esprit. On a compris qu’il n’y avait pas qu’une seule façon de fonctionner correctement, on a compris aussi que les informations que l’on nous donne sont souvent dirigés par un parti prix et que l’information que l’on entend la plus forte n’est pas forcément la mieux pour notre santé (c’est même généralement l’inverse !). Depuis 12 ans nous voyageons en Chine et nous avons vu la rapidité d’impact sur la population que la nourriture occidentale à produite : boutons sur le visage, prise de poids, maladie de civilisation … On a aussi vu dans les tribu amazonienne que l’on pouvait vivre heureux, en bonne santé sans les évolutions de la société moderne. Oui comme je disais, nos voyages nous ont permis de nous remettre en cause et de nous poser les questions : comment nous voulons notre vie, où nous voulons aller dans nos projets, est-ce que nous devons suivre la propagande … On conseille à tout le monde de voyager car c’est une richesse d’esprit nous permettant de nous découvrir.

Pourquoi vous êtes-vous installés à Tenerife, aux Canaries ?

Les Canaries c’est un peu l’aboutissement de notre réflexion qui a commencé par le changement de notre alimentation. Nous voulions être acteur de notre vie, de notre santé, de notre implication envers la planète de notre autonomie. Nous sommes partis d’un terrain désertique pour permettre à un morceau de terre de revivre, nous avons recréé un écosystème où la nature est au centre et non pas nous. Nous avons trouvé un endroit où il fait bon vivre toute l’année sans chauffage, isolation, climatisation avec le minimum. Nous avons planté une multitude d’arbres et de plantes pour nous nourrir, nous soigner, maintenir une biodiversité. Les oiseaux, libellules, verre de terre, insectes en tout genre on fait leur retour, la vie revient. Tous ces facteurs sont l’essence même d’une bonne santé pour la nature et pour nous aussi, tout est lié. Voila notre projet et notre raison d’avoir bouger sur Tenerife. Maintenant notre projet est de faire découvrir aux gens la facilité de vivre comme cela, de donner la possibilité d’expérimenter la reconnection avec soi même et avec la Terre.

” Depuis 12 ans nous voyageons en Chine et nous avons vu la rapidité d’impact sur la population que la nourriture occidentale à produite : boutons sur le visage, prise de poids, maladie de civilisation … On a aussi vu dans les tribu amazonienne que l’on pouvait vivre heureux, en bonne santé sans les évolutions de la société moderne. “

Pouvez-vous nous décrire votre mode de vie là-bas ?

Notre mode de vie est vraiment simple et naturel tout en restant connecté avec la société, le but n’est pas de vivre en autarcie, nous voulons vraiment partager. On a décidé de vivre au milieu de la Nature c’est-à-dire que cette fois-ci sur notre terrain nous l’humain on passe en 2ème plan et c’est la Nature qui nous autorise à vivre avec elle. Pour planter le décors, nous vivons dans une sorte de « tiny house », Notre maison est un contenaire de 12m de long sur 2,20m de large soit 25m2, le climat nous permet d’avoir une grande terrasse utilisable toute l’année et nos toilettes et douche sont extérieures ! Nous avons l’électricité avec deux panneaux solaires donc nous sommes regardant sur notre consommation d’électricité. Nous n’avons pas de frigidaire, de four, de TV et autres par choix. Les seuls appareils électroniques sont notre juicer (et encore on utilise souvent le manuel), un blender; et nos ordinateurs. L’eau nous est fournie par la ville pour le moment, en attendant notre puit, nous l’utilisons pour notre quotidien puis nous mettons dans notre jardin directement cette eau pour arroser car nous n’utilisons aucun produit chimique. On fait la vaisselle à l’eau tout simplement. Nous faisons notre compost avec nos déchets alimentaires ainsi qu’avec nos toilettes secs, tout cela pour redonner de l’énergie à jardin. Les douches sont froides pour forcer le corps à garder sa faculté d’adaptation aux différentes conditions, pour le stimuler. Nous cultivons des bactéries et des verres de terre pour réensemencer le sol. Et on vit donc au milieu d’un jardin en permaculture avec des arbres fruitiers à gogo, bref le rêve ou notre rêve !

Jacky Boisset brossage a sec champion du monde raid
Jacky utilise le brossage à sec pour activer le mouvement de la lymphe et aider à l'élimination

“”En fait au début notre changement d’alimentation était dans un but de performance mais rapidement il est apparu que c’était dans un objectif de santé. Notre corps est toujours en phase de nettoyage, car 30 ans de nourriture non adaptée ne se balaye pas en 2 semaines, ni même en 2 mois, le côté positif c’est que des améliorations qui arrivent petit à petit, meilleure vision, digestion, olfaction, vitalité, récupération, idées plus claires… nos sens redeviennent plus aiguisés, ce qui est un vrai plaisir.”

Qu’est-ce qui pour vous fait que vous êtes parvenus à être deux fois champions du monde ?

C’est simple « On est les meilleurs » (rires). Bon plus sérieusement… Le raid aventure est une discipline très complexe car il y a l’aspect performance sportive mais surtout le travail d’équipe. Il faut comprendre que pendant 6-8 jours on ne dort pas, on se déplace en vélo, à pied, à kayak…à travers des pays tropicaux, désertiques, continentaux en hiver ou en été dans des montagnes, la mangrove… et tout ça en orientation, en autonomie et avec nos équipiers qui doivent être mixtes. Bref une quantité de paramètres à prendre en compte ! Nous avons dédié une partie de notre vie à préparer chaque détail, c’était un travail titanesque mais comme nous sommes tous les deux des perfectionnistes nous avons atteint notre objectif. Je pense sincèrement que lorsque l’on est passionné et que l’on s’investit à 200%, on réussit. Et un autre détail nous sommes deux a avoir le même objectif, donc tout est dédoubler !

Mimi et Jacky c'est en quelques mots...

myriam jacky boisset frugivore champion du monde raid

Le total de vos années d’amour : 12 ans <3

Votre rencontre pour la 1ère fois : Pour les Championnats du Monde de raid aventure au Canada. Mimi remplaçait au pied levé notre féminine blessée sans jamais avoir fait de raid expédition. 8 jours plus tard elle avait les plus grosses tendinites aux chevilles de sa vie qui l’empêchaient totalement de marcher, elle avait fait une section de canoë de 100km sans avoir fait ce sport, elle était tombée un millier de fois en VTT car elle n’avait jamais chaussé de pédales automatiques et en prime nous étions ensemble !

Vos études supérieures respectives :
Jacky : Master en préparation physique et mentale
Mimi : DEA en physiologie du sport

Votre fruit préféré : 
Jacky : le durian, c’est moi qui l’ai adoré en premier, ensuite Mimi m’a suivi !
Mimi : alors comme je n’ai pas le droit de recopier Jacky, je vais dire les mangues. Je peux en manger sans jamais en avoir assez. 

 Votre routine quotidienne du matin : On se lève sans réveil, on se sourit et on se fait un bisous : ça c’est le bonheur et le plein d’énergie ! On se brosse le corps à sec et ensuite on se met des Huiles essentielles. On va dire bonjour à notre jardin, On se fait ensuite des exercices de respirations et d’étirements, certains pourraient dire Yoga ! On part travailler enfin s’entraîner.

Votre pays préféré : La Chine pour tout ce qu’elle nous a apporté en terme de remise en question, de variétés de paysages, d’alimentation, de population, de dépaysement et de liberté.

Vos prochains projets : Oulàlà, ceux qui nous connaissent savent que Jacky et Mimi ont toujours pleins de projets, on adore les petits et grands projets, c’est génial de savoir ce que l’on a envie de faire et de réaliser ! Alors dans la famille des Grands projets c’est à dire qui sont plus d’ordre communautaire il y a : « Race to Green the Desert », on a vraiment le désir de recréer des écosystèmes à travers le monde en plantant des arbres, on le fait actuellement à notre échelle mais on aimerait que ce projet grandisse mais pour cela on a un 2ème projet qui est d’accueillir des personnes désirant se reconnecter avec elle même et la nature. Nous voulons leur faire découvrir une façon de vivre simplement, de manger sainement, d’être heureux, de trouver leur chemin de vie. Car on est convaincu que pour prendre soin de la Nature il faut être en paix dans son corps ! Dans la famille des « projets plus personnels » il y a aussi nos projets sportifs qui sont toujours d’actualités avec le désir de redevenir champions du Monde, partir vivre dans une tribu, avoir un petit bout de chou.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Jérôme LEGAST 22 juillet 2018 at 4 h 39 min

    Merci pour ce partage. Moi qui adore le sport et me questionne sur l’alimentation la plus adaptée pour la récupération mais aussi pour la pleine santé, c’est un témoignage riche en expériences.

    • Reply Sovanna 22 juillet 2018 at 9 h 05 min

      Ah j’étais sûre que cette interview pouvait te plaire, j’en suis ravie !

  • Reply Max 8 août 2018 at 10 h 11 min

    Bonjour et merci pour ce partage, qui montre que certaines choses sont bien possible.

  • Reply Brenner 3 septembre 2018 at 9 h 13 min

    Oui… merci pour ce témoignage édifiant et utile à tous …

  • Leave a Reply